Sanctuaire Bahá’í à Montréal

Les visites au Sanctuaire de Montréal

Afin de limiter la propagation du coronavirus (COVID-19), les visiteurs doivent porter un masque á l’intérieur du Sanctuaire.

À quoi s’attendre

Le Sanctuaire bahá’í a été conçu comme une maison familiale par William Sutherland Maxwell. Il est considéré comme un sanctuaire en raison de son association avec la visite de ‘Abdu’l-Bahá à Montréal en 1912. Le bâtiment a été restauré dans son état d’origine, vers 1912.

En savoir plus sur l’importance du Sanctuaire

Un lieu de prière et de méditation

Le Sanctuaire bahá’í est un lieu de prière et de méditation. Les visiteurs sont donc invités à y entrer en préservant cette atmosphère. Le rez-de-chaussée, qui était autrefois un espace de séjour, contient des objets et des souvenirs recueillis par la famille Maxwell. L’étage supérieur comprend la chambre où ‘Abdu’l-Bahá a séjourné pendant sa visite, et c’est une pièce que les visiteurs sont priés d’approcher avec dignité, attention et respect. Des livres de prières bahá’ís sont disponibles sur demande.

Les parents de jeunes enfants devront prendre les dispositions qui permettront à leur visite de respecter le caractère dévotionnel du sanctuaire.

Le début des visites

Les visiteurs sont d’abord accueillis à l’étage inférieur du Sanctuaire, accessible en empruntant les escaliers à gauche du bâtiment. Les visiteurs y trouveront des commodités de base pour assurer leur confort. Après s'être préparés, les visiteurs peuvent monter aux étages principaux par l’intérieur.

Accessibilité

En raison du caractère historique du Sanctuaire, les aménagements d’accessibilité sont limités pour les personnes qui en auraient besoin. Les visiteurs devraient appeler ou envoyer un courriel à l’avance pour poser des questions précises relatives à leurs besoins.